Accueil » Affaire Le Graët : L’ancien de la FFF risque des poursuites pénales.

Affaire Le Graët : L’ancien de la FFF risque des poursuites pénales.

Après une semaine mouvementée, l'affaire Le Graët continuera d'alimenter les médias par rapport à de nouvelles révélations sur un éventuel l'outrage sexiste commis par l'ancien président de la FFF.

par Mikael Sollu
Affaire Le Graët

L’Affaire Le Graët continue d’alimenter la presse à scandale. Une plainte pour « outrage sexiste » a été déposée à son encontre, selon un article du Monde publié samedi. Il pourrait y avoir des poursuites pénales contre le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët.

L’ancien président de la FFF encourt des poursuites

Noël Le Graët a été contraint de se mettre en retrait par rapport à ses fonctions en raison de ses remarques maladroites. Ses propos concernaient l’intérêt potentiel de Zinedine Zidane pour devenir entraîneur de l’équipe nationale de France. Cela est survenu alors que Deschamps, le sélectionneur actuel de l’équipe nationale, venait de signer un nouveau contrat jusqu’en 2026. Le Graët avait déclaré qu’il « n’aurait même pas répondu à son appel » si Zidane l’avait contacté. Cela faisait suite à une question des journalistes pour savoir si Zizou a exprimé son intérêt pour succéder à Deschamps. Le vainqueur de la Coupe du Monde en tant que joueur est l’un des meilleurs joueurs français de tous les temps.

Lire aussi : Présidence de la FFF : Noël Le Graet mis en retrait !

Selon Le Monde, un rapport a été remis au parquet de Paris suite au témoignage de Sonia Souid. Il s’agit d’une agente de plusieurs internationaux français, lors d’un audit de la Fédération française de football (FFF). La Ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castera, a indiqué que le responsable de l’instance de contrôle l’avait informé qu’un signalement avait été effectué conformément au Code pénal.

La réponse de Noël Le Graët sur cette affaire

Sonia Souid, agente de plusieurs internationaux français, a porté plainte pour « outrage sexiste » contre Noël Le Graët. Elle a accusé Le Graet d’avances sexuelles non désirées. Assurant qu’elle ressentait que « la seule chose qui l’intéressait, c’étaient mes seins et mon cul ». L’ancien président de la Fédération Française de Football (FFF) devra donc répondre de ses actes face à cette accusation. En droit français, l’outrage sexiste est une déclaration ou un comportement à connotation sexuelle ou sexiste. Cela porte atteinte à la dignité d’une personne ou l’expose à une situation de détresse. Cet acte peut être passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros.

Lire aussi : Noel Le Graet envisage de démissionner de la FFF !

Le Graët, 81 ans, a été contraint de se retirer de ses fonctions la semaine dernière jusqu’à la fin de l’audit. Dans une déclaration à l’AFP samedi, il s’est dit abasourdi par les fuites dans les médias. Il a déclaré dans un communiqué : « Je viens de lire avec étonnement un article du Monde faisant état de fuites dans le rapport d’audit provisoire en préparation. À ce stade, je ne connais ni les faits qui m’ont été reprochés, ni les personnes qui se cachent derrière. Plus généralement, je m’étonne que des informations fuitent alors même que le rapport intermédiaire ne m’a pas encore été transmis et que je n’ai pas pu présenter mes observations. »

________

Pour retrouver toute l’actu foot, rendez-vous sur notre site web ou sur notre page Twitter.

Voir aussi

Laisser un commentaire

A propos

Actu Football : Toute l’actualité du Football. Tous les championnats, toutes les compétitions. En 24/7 !

Suivez-nous

Actualité récentes

@2022 – Actu-football – Tous droits réservés.