Accueil » Vente Manchester United : Les 4 acheteurs potentiels !

Vente Manchester United : Les 4 acheteurs potentiels !

La vente de Manchester United alimente l'actualité ces derniers jours. On se dirige vers une nouvelle air. Voici les acheteurs potentiels.

par Antoine Simon
4 propriétaires potentiels de Manchester United maintenant qu'il est à vendre

Ces derniers jours, on parle avec insistance de la vente de Manchester United. Dans cet article, on vous parle de 4 acheteurs potentiels.  Selon de récents rapports, les propriétaires actuels du club étudient plus sieurs options. Ils ont acheté le club pour 790 millions de livres sterling en 2005. Ces propriétaires seraient en train d’explorer des « alternatives stratégiques » et on pense qu’ils ne reculeraient pas devant une vente potentielle.

Lire aussi : Manchester United vise le retour de Memphis Depay !

La décision de la vente des Red Devils a été accueillie favorablement par les fans de Manchester United, qui ont protesté contre la propriété américaine pendant près de 17 longues années. La famille Glazer pense pouvoir vendre le club pour un montant estimé entre 4 et 5 milliards de livres sterling. Ce qui représente une hausse significative par rapport à l’investissement réalisé en 2005. Certains pensent que ce montant pourrait être encore plus élevé. La principale question qui se pose ici est de savoir qui pourrait être intéressé par le rachat du club ?

Vente Manchester United : Sir Jim Ratcliffe, le favori des fans

Sir Jim Ratcliffe, l’un des hommes les plus riches du Royaume-Uni, est l’un des rares noms régulièrement cités. Il serait intéressé par l’éventualité d’une reprise de Manchester United. La Sunday Times Rich List le place au 27e rang des personnes les plus riches du Royaume-Uni. Il possède une fortune totale de 6 milliards de livres, mais Forbes l’estime à un peu moins de 11 milliards de livres.

Lire aussi : Luis Campos est dans le viseur de Chelsea et Manchester United !

Sir Jim Ratcliffe est un fan de Manchester United et a critiqué son activité de transfert par le passé. Cela pourrait plaire aux supporters qui ont été déçus par le manque d’investissement du propriétaire actuel. Les installations du stade ainsi que l’académie des jeunes ont en souffert

À partir d’activités appartenant autrefois au géant pétrolier BP, Sir Jim Ratcliffe a créé une société connue sous le nom d’INEOS. Son chiffre d’affaires est estimé à 65 milliards de dollars en 2021. Alors que son entreprise possède le club français de l’OGC Nice, il avait également l’intention d’acheter Chelsea. L’homme d’affaires originaire du Lancashire a par ailleurs été lié à la proposition de rachat de Liverpool. Sa société a par la suite exclu tout investissement dans une équipe de Premier League. Il sera certainement intéressant de voir comment cette histoire va se dérouler étant donné que la majorité des fidèles d’Old Trafford soutiennent Sir Jim et son désir de ramener Manchester United au sommet.

Amancio Ortega (Zara), le mystère

Le prochain nom de cette liste n’est autre qu’Amancio Ortega. Le Manchester Evening News affirme qu’Ortega est l’une des parties intéressées par la reprise du club. Il est le propriétaire de la multinationale espagnole de l’habillement Inditex,  L’homme d’affaires espagnol aurait ainsi informé les dirigeants du club de son intérêt.

Lire aussi : Moussa Dembélé veut rejoindre Manchester United !

Selon Forbes, l’homme de 86 ans est désormais le 18e homme le plus riche du monde. Il a une valeur nette de 62,9 milliards de dollars. Amancio Ortega détient 59 % de l’empire de l’habillement Inditex, qu’il a fondé en 1975. Il a nommé l’an dernier sa fille, Maria Ortega Perez, présidente de Zara. Ortega a principalement investi dans l’immobilier à Madrid, Barcelone, Londres, Chicago, Miami et New York, mais ne s’est pas encore aventuré dans le monde du sport. Ses réelles intentions restent donc un mystère pour les fans du club

Lord O’Neill, un éternel fan de Man U

Lord Jim O’Neill, ancien économiste en chef de Goldman Sachs, a admis qu’il envisagerait de former un consortium pour monter une deuxième offre de rachat de Manchester United. Il a mené son groupe d’investisseurs (également connu sous le nom de « Red Knights ») dans une tentative d’achat du club en 2010, alors que les protestations contre les Glazers étaient à leur apogée. Lord Jim O’Neill était à l’origine de la campagne des Red Knights en 2010. Il a proposé une offre de 1,25 milliard de livres pour le club.

Lire aussi : Cristiano Ronaldo à Lyon : Laurent Blanc en fait une priorité !

Cependant, l’accord ne s’est jamais concrétisé et les Glazers ont fini par rester propriétaires du club. Les Red Devils ont engagé le Raine Group comme consultant pour la vente du club, après avoir travaillé avec Chelsea. Les Blues ont finalement été vendus à un consortium dirigé par Todd Boehly. Le montant estimé de ce rachat était de 2,5 milliards de livres sterling en mai.

Lord O’Neill pense qu’une vente aux enchères similaire aura lieu pour Manchester United, avec un prix record pour les Glazers. O’Neill, un fan de Manchester United, ferait un investisseur idéal. Les Red Devils cherchent à grands cris un propriétaire qui serait prêt à faire passer Manchester United au niveau supérieur, sur le terrain comme en dehors.

Vente Manchester United : Fonds d’investissement de Dubaï

Selon de récentes informations, le fonds souverain de Dubaï serait à l’origine d’une autre offre. Il y a eu quelques rachats très médiatisés de clubs européens par des investisseurs liés à des nations souveraines. Dubaï n’a pas encore suivi l’exemple d’Abu Dhabi et de l’Arabie Saoudite. Mais il compte bien ajouter un club de Premier League à son portefeuille.

Manchester City a connu un grand succès sur le terrain alors qu’ils étaient détenus par le City Football Group d’Abu Dhabi. Newcastle United a également commencé sa reconstruction après avoir été racheté par le Fonds d’investissement public d’Arabie saoudite la saison dernière.

Lire aussi : Les destinations les plus probables de Cristiano Ronaldo !

Les Red Devils ont besoin d’une refonte complète. Le stade et les installations de l’académie des jeunes ne sont pas à la hauteur d’un club qui veut rivaliser avec l’élite. L’icône portugaise Cristiano Ronaldo a par ailleurs critiqué le manque d’investissement dans une interview avec Piers Morgan. Son contrat avec le club a été résilié à la suite de cet entretien. Davantage d’investissements de Moyen-Orient dans la Premier League déstabiliserait certains fans. Une telle démarche créerait pourtant une symétrie à Manchester.

Voir aussi

Laisser un commentaire

A propos

Actu Football : Toute l’actualité du Football. Tous les championnats, toutes les compétitions. En 24/7 !

Suivez-nous

Actualité récentes

@2022 – Actu-football – Tous droits réservés.