Hymnes de la Coupe du monde : Quelles sont les 3 chansons ?

Le nouvel hymne de la Coupe du monde 2022 met en vedette le chanteur émirati Balqees

Le tournoi du Qatar dispose de trois morceaux officiels interprétés dans différents genres et langues. L’un des hymnes de la Coupe du monde 2022 met en scène le chanteur émirati Balqees. RedOne directeur exécutif du divertissement du tournoi. De son vrai nom Nadir Khayat, il est responsable des trois titres officiels sorties jusqu’à présent. Les chansons éclectiques sont en plusieurs langues, de l’anglais à l’arabe en passant par le français et l’espagnol. Elles reflètent toutes l’excitation et l’esprit communautaire que la Coupe du monde du Qatar espère susciter.

Hymnes de la Coupe du monde : Light the Sky

Le dernier hymne officiel de la Coupe du monde du Qatar a une touche émiratie. Sorti vendredi, Light the Sky met en vedette l’artiste émirati-yéménite Balqees. La chanson est produite par RedOne, un producteur maroco-suédois lauréat d’un Grammy Award qui vit à Dubaï. Ce dernier titre est le genre de dance pop euphorique dont RedOne est spécialiste. Light the Sky vise à créer une ambiance de fête et s’accompagne d’un refrain percutant et facile à chanter. Elle s’adaptera sans doute aux stades remplis de supporters internationaux.

Lire aussi : Coupe du monde 2022 : La date d’ouverture avancée ?

Malheureusement, les couplets, bien que chantés de manière compétente, sont oubliables et n’abordent pas vraiment la compétition en cours. Balqees nous encourage à faire la fête « comme un VIP ». La chanteuse irakienne Rahma Riad nous incite à « ouvrir nos cœurs et à laisser libre cours à notre amour ». Tandis que la Marocaine Nora Fatehi fait référence à l’astronome du XVIe siècle Galilée en nous incitant à viser les étoiles. L’ambiance de la Coupe du monde se fait réellement sentir dans la vidéo qui accompagne l’album, dans laquelle le trio se produit devant le stade de Lusail.

Hymnes de la Coupe du monde : Hayya Hayya  » (Better Together)

Sorti en avril, le premier hymne de la Coupe du monde est une belle fusion de styles et de cultures. La chanteuse qatarie Aisha s’est associée à la star afro-pop nigériane Davido et à la chanteuse américaine Trinidad Cardona pour cette ode à l’unité. Propulsés par des percussions khaleeji et un groove reggae, tous les chanteurs offrent une performance charismatique. Plus que le refrain entraînant, Hayya Hayya est le genre de mélodie qui restera dans nos têtes.  Le clip a également une forte connotation locale avec des scènes tournées dans le désert du Qatar et sur la corniche de Doha.

Lirfe aussi : Qui va gagner la Coupe du monde 2022 au Qatar ? Notre prono !

Hymnes de la Coupe du monde : Arhbo

Sorti en août, ce titre est un autre savant mélange de cultures. La star portoricaine du reggaeton Ozuna est à l’affiche, avec l’artiste hip-hop français Gims pour ce morceau. La chanson est chantée en espagnole, en français et en anglais, avec une boucle vocale arabe dans le refrain. Ce banger parle de construire des ponts et de mettre les différences de côté. Il montre par ailleurs qu’Ozuna et Gims devraient s’associer davantage. La voix soyeuse du premier se mariant bien avec le ténor sans compromis de Gims. RedOne, une fois de plus, montre son pedigree avec une autre fusion enivrante de pop latine, d’afro-pop et de sons khaleeji. Qu’il soit écouté dans un stade ou dans un club, Arhbo est un gagnant.

Lire aussi : Stade Qatar 2022 : Le prix pour les places à la coupe du monde

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut
Copy link