Accueil » Célébration de l’Argentine : La fête vire à la tragédie.

Célébration de l’Argentine : La fête vire à la tragédie.

Les images et la ferveur des supporters lors de la célébration du sacre de l'Argentine font le tour du monde. Malheureusement, les choses ne se sont pas passées comme prévu.

par Mikael Sollu
La célébration de la Coupe du monde en Argentine se termine en tragédie

La célébration de la victoire de l’Argentine à la Coupe du monde a été entachée de violence. Ce moment de fête et de liesse populaire s’est terminé par une tragédie. On dénombre au moins 31 personnes blessées et un décès.

La célébration du sacre de l’Argentine engendre des débordements

Mardi, l’Argentine a décrété un jour férié afin de célébrer sa victoire en Coupe du monde. Malheureusement, les festivités virent au drame. Pas moins de 10 millions de personnes ont assisté à cet évènement, certains ont tenté de monter dans le bus à toit ouvert qui transportait les joueurs. Ce qui a obligé l’équipe à prendre un hélicoptère à la place. Dans la journée, tension est montée d’un cran.

Lire aussi : Classement FIFA : L’Argentine 2eme, malgré son sacre mondial !

Des émeutes se sont formées dans les rues, faisant un mort et causant le coma d’un jeune garçon. La fête a laissé place aux blessures et aux arrestations après le défilé de la Coupe du monde. Les organisateurs de la célébration du sacre de l’Argentine ont déclaré qu’au moins 31 personnes avaient été blessées et 13 personnes arrêtées. Selon des sources policières, il y a eu environ 800 appels médicaux d’urgence et plusieurs signalements de personnes disparues tout au long de la journée.

Vers 20h mardi, les supporters sont entrés dans le célèbre obélisque de Buenos Aires et sont montés au sommet. Les pompiers et le personnel de sécurité sont arrivés pour tenter d’appréhender les supporters. Cependant, les fans se sont barricadés à l’intérieur et ont commencé à lancer des bouteilles sur les gardes de sécurité. En conséquence, les gardes ont adopté une approche plus agressive. Il y a eu au moins quatre arrestations à l’intérieur de la structure. La base du monument en lui-même a été endommagé et couvert de graffitis.

Lire aussi : La série d’nvincibilité de l’Argentine s’approche d’un record absolu

Un mort et un blessé grave à déplorer

Le ministère de la Santé de Buenos Aires a rapporté qu’un homme de 24 ans est décédé lundi à l’hôpital Fernández de Buenos Aires d’une blessure à la tête qu’il a subie lors des célébrations de dimanche. La police a rapporté que l’homme « sautait sur un toit, célébrant la victoire de l’équipe nationale, jusqu’à ce qu’il tombe et se brise, ce qui a entraîné la blessure mortelle ». Un garçon de cinq ans est dans le coma à la suite d’une blessure à la tête survenue pendant les festivités. L’enfant était avec sa famille lorsqu’un fragment de marbre tomba d’un monument et le frappa. Il est actuellement dans un état critique.

D’autres incidents comprenaient des cambriolages de voitures, des dommages aux feux de circulation et aux lampadaires. Des personnes escaladant les toits des lignes de Metrobus et causant des dommages à la structure. Des images montraient des supporters entrant dans une voiture de police et grimpant sur son toit.

Lire aussi : À Bastia en Corse, on fête la victoire de l’Argentine

________

Pour retrouver toute l’actu foot de la Coupe du Monde, rendez-vous sur notre site web ou sur notre page Twitter.

Voir aussi

1 comment

Qui est Lionel Scaloni ? Portrait de l'entraineur Argentin ! 22 décembre 2022 à 8h54 - 8h54

[…] Lire aussi : Célébration de l’Argentine : La fête vire à la tragédie. […]

Répondre

Laisser un commentaire

A propos

Actu Football : Toute l’actualité du Football. Tous les championnats, toutes les compétitions. En 24/7 !

Suivez-nous

Actualité récentes

@2022 – Actu-football – Tous droits réservés.